Le coup de sang de François Hollande

le
0
Le candidat socialiste s'en est pris au porte-parole du parti, Benoît Hamon, qui avait critiqué les propositions du candidat sur l'éducation.

François Hollande sort le carton jaune pour Benoît Hamon. Mercredi en conseil politique, le candidat socialiste a sévèrement recadré le porte-parole du PS et ses amis de la gauche du parti, Henri Emmanuelli et Marie-Noëlle Lienemann qui, la veille, avaient fait ressurgir le spectre de la division. Dans un communiqué commun, les trois compères s'en étaient pris à la proposition de François Hollande de procéder par redéploiement pour créer 60.000 postes dans l'Éducation nationale. Une escarmouche comme aux pires heures de la campagne de 2007, qui a fait sortir François Hollande de ses gonds. «On a tout pour gagner. Si on ne gagne pas, on ne le devra qu'à nous-mêmes», a fulminé le candidat socialiste, selon des propos rapportés par un participant au conseil politique. «Vous n'êtes pas obligés de vous commenter les uns et les autres et de m'obliger à corriger les uns et les autres», a ajouté François Hollande, pas mécontent de saisir l'occasion de montrer qu'

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant