Le coup de pouce inattendu aux Robins des bois

le
0
La fronde de nombreux habitants contre Stuttgart 21, le grand chantier urbain autour de la gare, a fait trébucher la CDU d'Angela Merkel dans son fief historique du Bade Wurtemberg.

Le candidat conservateur, Stefan Mappus, a surnommé cela le «camp de la jungle», un Koh Lanta version allemande. Perché dans les platanes du parc du château de Stuttgart, où ils ont installé leurs cabanes, quelques dizaines de militants illuminés montent la garde. D'autres sont installés dans les tipis situés à quelques mètres de la gare. La fronde de nombreux habitants contre Stuttgart 21, le grand chantier urbain autour de la gare, qui a rassemblé jusqu'à 20 000 protestataires les lundis de manifestation dans la capitale du Bade Wurtemberg, a fait trébucher la CDU d'Angela Merkel dans son fief historique. Dimanche, la peur bleue du nucléaire, provoquée par la catastrophe atomique au Japon, risque de faire basculer entre les mains des Verts ce Land gouverné par les conservateurs depuis cinquante-huit ans.

Chantier controversé d'infrastructure ferroviaire, dont le coût est estimé à 4 milliards d'euros, Stuttgart 21 prévoit de transformer la gare terminus en une

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant