Le coup de folie d'un GI en Afghanistan

le
1
VIDÉO - Un soldat américain a quitté sa base dans la province de Kandahar et tué plus de quinze civils afghans dans leurs maisons. Les talibans jurent de venger le massacre.

Un carnage. Perpétré, sans doute, sur un coup de folie... Dimanche, à 3 heures du matin, un soldat américain a quitté sa base située dans le district de Panjwayi, dans la province de Kandahar dans le sud de l'Afghanistan, et a tiré sans discrimination, tuant entre quinze et dix-huit personnes. Des villageois, assassinés pour la plupart dans leur sommeil. Au moins neuf autres ont été blessés. Sur place, un journaliste de l'AFP confirme: «Je suis entré dans trois maisons et j'ai compté seize morts, dont des enfants, des femmes et des hommes âgés (...) Ils ont été tués et brûlés. J'ai vu au moins deux enfants, âgés de 2 ou 3 ans.»

Les villageois de Belandi, où s'est déroulé l'incident, sont encore sous le choc. Tous racontent comment un soldat a attaqué en pleine nuit trois maisons du petit hameau. «J'ai perdu quatre membres de ma famille», se lamente Haji Sayed Jan, tandis que l'un de ses voisins déplore onze morts. «Ils sont tous morts», répète

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • denisam1 le lundi 12 mar 2012 à 10:18

    la ""FOLIE "" change de camps .....