Le coup d'éclat de Hollande en Corrèze

le
6
LEUR PREMIÈRE CAMPAGNE - En 1981, le jeune conseiller à l'Élysée a défié Chirac aux législatives.

L'histoire commence com­me ça, avec un premier fait d'armes d'un culot éhonté. On se demande d'ailleurs pourquoi personne n'a compris, en apprenant l'anecdote, que François Hollande irait plus loin que les autres. «À partir du moment où quelqu'un devient président, on regarde sa biographie et on essaie de comprendre les éléments qui lui ont permis d'accéder à cette fonction», observe le maire de Quimper, Bernard Poignant, l'un des proches du chef de l'État, qu'on interroge sur les débuts en politique de François Hollande. «Je ne sais plus si j'ai déjà parlé de sa première campagne avec lui... Il arrive un moment où ce que vous avez lu devient un souvenir», confie-t-il.

La scène se passe en haute Corrèze, en juin 1981. François Hollande, à 26 ans, débarque de Paris et de l'Élysée pour se présenter aux législatives qui suivent la victoire de François Mitterrand. Cette terre inconnue pour lui, c'est Jacques Delors qui la lui transmet de fait: originai

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M3435004 le mardi 7 aout 2012 à 09:46

    Coup d'éclat ? Vous lisez ça dans le jeux de vacances du Figaro.

  • Ross007 le mardi 7 aout 2012 à 09:20

    Sa réputation vient certa&

  • knbskin le lundi 6 aout 2012 à 23:55

    0 = 0

  • dhote le lundi 6 aout 2012 à 20:59

    Cet article ne mérite aucun commentaire

  • speedy36 le lundi 6 aout 2012 à 20:27

    comme souvent le Figaro nous fait de l'info "trafiquée", ou est l'info ? je vois pas, ce fait est connu de tous !!!! La Corrèze a souffert des Chirac pendant vingt ans, elle n'a été qu'un tremplin pour permettre au mari de Bernadette, de devenir Président, et d'ailleurs, une fois élu, il n'a jamais remis les pieds en Corrèze, sauf pour aller voter, ce qu'Hollande a déja fait plusieurs fois, preuve que, lui reste fidèle à la Corrèze

  • laquitta le lundi 6 aout 2012 à 20:02

    zut alors, faut remonter à 1981 pour avoir un coup d'éclat de notre président.