Le coréen Doosan devrait prendre 51% de l'italien Ansaldo Energia

le
0

MILAN (Reuters) - Le sud-coréen Doosan Heavy Industries devrait acquérir 51% du groupe italien d'électricité Ansaldo Energia auprès du Fonds italien d'investissement stratégique (FSI), a-t-on appris jeudi d'une source proche de l'opération.

Le FSI, fonds d'intervention de la Cassa Depositi e Prestiti, avait accepté au début du mois de reprendre 85% d'Ansaldo Energia. Il devrait conserver 35% du groupe basé à Gênes.

"L'acquisition par le FSI était une solution relais. A moyen terme, les Coréens devraient prendre 51% et le FSI resterait avec 35%", a dit la source. "Le calendrier exact n'a pas encore été fixé, je dirais que cela pourrait prendre environ six mois", a-t-elle ajouté.

Un porte-parole de Doosan a déclaré ne pas avoir été informé de ces discussions tout en rappelant que le groupe avait déjà dit être ouvert à "toutes les possibilités".

Personne au FSI n'était disponible dans l'immédiat pour commenter l'information.

Avant l'accord passé avec le FSE, Doosan avait conclu un arrangement provisoire avec Finmeccanica pour prendre une participation majoritaire dans Ansaldo Energia, donnant à ce dernier une valeur d'entreprise de 1,2 à 1,4 milliard d'euros, avait dit à Reuters une source proche de la situation.

La transaction avait capoté à la suite d'ingérences politiques.

Hyunjoo Jin, Nicolas Delame pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant