Le coq sportif innove en France

le
0
POURQUOI RELOCALISER - L'équipementier sportif a amorcé son retour dans l'Aube en septembre 2010. L'implantation d'une nouvelle unité de production est prévue cette année.

Le coq sportif réinvestit peu à peu ses terres natales de l'Aube, capitalisant sur son image franco-française. L'équipementier sportif s'est réinstallé depuis l'année dernière à Romilly-sur-Seine près de Troyes - à quelques kilomètres de Sodimedical, société de son côté menacée de délocalisation - dans le berceau industriel qui l'a vu naître il y a cent trente ans.

Si sa production reste en grande partie réalisée au Portugal, le groupe y a implanté, avec l'aide de la mairie, un centre de développement de ses lignes textiles en septembre 2010. «Dans le contexte économique actuel, chaque emploi compte !», relève Eric Vuillemin, maire de la commune, qui a participé à hauteur de 700.000 euros à la rénovation du site. Les modèles de la marque y sont désormais élaborés, et pour ce faire, quinze emplois y ont été créés.

Flexibilité accrue

Comme Rossignol, autre marque française de sport ayant relocalisé, cette démarche intervient dans le cadre du r

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant