Le contrôle technique coûte en moyenne 66,59 euros en France

le
0
olly/shutterstock.com
olly/shutterstock.com

(AFP) - Le contrôle technique en France coûte 66,59 euros en moyenne en France, où Paris, la Réunion et Mayotte pratiquent les prix les plus élevés tandis que la Loire est la plus compétitive, selon une étude du site Simplauto.com.

Cette étude porte sur 5.505 des 5.958 centres de contrôle technique recensés dans le pays, soit 92,4% d'entre eux, indique un communiqué de Simplauto.com, site de comparaison des prix du contrôle technique automobile.

Pour un véhicule particulier (essence et diesel confondu), un contrôle technique coûtera en moyenne 66,59 euros en France, indique l'étude. La somme atteint 66,55 euros pour un véhicule de collection, 68,99 euros pour un véhicule utilitaire, 70,17 euros pour un 4X4, 70,02 euros pour un camping-car et 87,45 euros pour un véhicule GPL.

La fourchette des prix constatés est large: 35 euros pour le centre le moins cher en Haute-Garonne, et 99 euros pour le plus prohibitif dans l'Aisne.

Le département le moins cher est la Loire, à 54,13 euros le contrôle technique en moyenne, soit 18,72% sous la moyenne national. Il est suivi par l'Ariège (59,76 euros, soit -10,26%) et l'Indre-et-Loire (60,59 euros, soit -9%).

A l'autre bout du spectre, Mayotte est la plus chère, avec un contrôle à 85 euros en moyenne, soit 27,65% au-dessus de la moyenne. Suivent la Réunion (84,50 euros, +26,90%) et Paris (80,15 euros, +20,37%).

Béthune (Pas-de-Calais) est la ville la moins chère à 55,33 euros en moyenne, suivie de près par Auch à 55,50 euros et par Saint-Etienne à 56,05 euros. En région parisienne, Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine) est la commune la plus chère à 85,25 euros contre 80,15 euros à Paris (80,15 euros). A Annecy, il en coûte 84,50 euros.

Simplauto conseille néanmoins de "comparer les prix pour bénéficier des meilleurs tarifs", car les différences de prix dans la même ville peuvent atteindre jusqu'à 30 euros comme à Paris.

"Les prix sont fortement soumis à la concurrence locale" et peuvent donc varier à l'intérieur d'un même réseau de contrôle technique, résume l'étude, qui préconise aussi de "demander une remise" car "les réductions sont monnaie courante dans ce secteur", souvent de plus de 10%.

En 2012, 22,65 millions de contrôles de voitures particulières et véhicules utilitaires légers ont été effectués dans les 5.958 centres de contrôle agréés. Le contrôle technique est obligatoire pour les véhicules légers immatriculés depuis quatre ans dans l'année en cours.

mba/ao/nm

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant