Le contrôle de la vente des armes dans l'impasse à l'ONU

le
0
La Maison-Blanche, engagée dans la bataille présidentielle, est tenue pour responsable de l'échec des négociations.

Après la volte-face de dernière minute des États-Unis qui a ouvert la voie à d'autres défections, l'ONU a raté vendredi l'occasion historique de signer son premier traité sur le commerce des armes. Avec ce report des négociations en 2013 après l'élection américaine, le traité pourrait être compromis en cas de victoire du républicain Mitt Romney et sera probablement affaibli si Barack Obama est réélu. Le texte élaboré imposait pour la première fois des normes aux États en matière de ventes d'armes pour tenir compte du droit humanitaire.

La déception est d'autant plus grande que la majorité des 193 pays et des organisations non gouvernementales estimaient être arrivés à un compromis acceptable après des années de préparation et quatre semaines d'intenses négociations à New York. «C'est le plus mauvais scénario possible», a regretté l'ambassadeur français Jean-Hugues Simon-Michel, qui craint que l'on reparte «de zéro» quand la négociation reprendra.

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant