Le contrat s'assurance vie NSK

le
0

Le contrat d'assurance-vie NSK a été créé en 2006. Il s'agit d'un contrat multisupport, avec lequel il est impératif d'investir au moins 30 % en actions, dont 10 % sur des actions à risque.

Contrat d'assurance-vie NSK, le principe

Ce contrat NSK a été créé en 2006 par Nicolas Sarkozy, alors ministre des Finances. Son appellation officielle est Nouveaux Contrats Investis en Actions (NCIA).

Ce contrat d'assurance-vie multisupport avait pour objectif de relancer les investissements dans des actions de sociétés innovantes et européennes. Il peut comprendre des actions et des fonds en euros. D'une manière générale, le contrat NSK est plus risqué qu'un contrat misant sur des supports traditionnels. Il est donc à réserver aux investisseurs aguerris, n'ayant pas la nécessité de retirer leur épargne rapidement.

Le contrat, en pratique

Dans la mesure où ce contrat NSK est conçu pour soutenir les entreprises innovantes et européennes, il est exigé d'investir un minimum de 30 % sur des actions émises par des sociétés européennes. Parmi ces 30 % d'actions, 10 % au minimum devront être placées sur des actions plus risquées : entreprises européennes non cotées ou faiblement capitalisées.

La fiscalité

Pour encourager les investisseurs, les contrats NSK bénéficient d'une fiscalité intéressante. Ils sont effectivement exonérés d'impôt après huit années, quel que soit le montant, en cas de rachat ou sortie, alors que l'avantage fiscal d'un contrat d'assurance-vie classique est limité à 4 600 ? de retraits chaque année.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant