Le consulat thaïlandais à Istanbul attaqué

le , mis à jour à 10:21
0

ISTANBUL, 9 juillet (Reuters) - Le consulat honoraire de Thaïlande à Istanbul a été attaqué dans la nuit de mercredi à jeudi par des manifestants protestant contre le renvoi par Bangkok d'une centaine de musulmans turcophones ouïghours vers la Chine. Des vitres ont été brisées et une partie du bâtiment a été saccagée, montrent les images diffusées par les médias. Le gouvernement thaïlandais a reconnu jeudi ces expulsions, dénoncées par les organisations de défense des droits de l'homme qui estiment que ces musulmans risquent de subir de mauvais traitements voire des actes de torture à leur retour en Chine. Les relations entre Pékin et Ankara se sont récemment crispées au sujet de la politique chinoise vis-à-vis des Ouïghours, qui vivent dans la région autonome du Xinjiang, et plusieurs centaines de personnes ont manifesté dimanche aux abords du consulat de Chine à Istanbul. De nombreux Turcs ressentent une proximité culturelle et religieuse avec cette minorité chinoise qui, selon certaines informations relayées par le gouvernement turc et démenties par la Chine, subit des persécutions et est empêchée en particulier de jeûner pendant le ramadan. (Yesim Dikmen; Jean-Stéphane Brosse pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant