Le consommateur allemand se montre plus prudent

le
0
LE CONSOMMATEUR ALLEMAND SE MONTRE PRUDENT
LE CONSOMMATEUR ALLEMAND SE MONTRE PRUDENT

BERLIN/FRANCFORT (Reuters) - Le consommateur allemand est plus circonspect à l'approche du mois de juillet, et ce pour la première fois depuis octobre, la question grecque commençant à atteindre son moral, a fait savoir jeudi le cabinet GfK.

Son indice de mesure de la confiance du consommateur, sur la base d'un échantillon de 2.000 personnes, ressort à 10,1 contre 10,2 en juin, le consensus Reuters le donnant pour sa part inchangé à 10,2.

Rolf Bürkl, analyste de GfK, explique que jusqu'à présent les discussions destinées à boucler le dossier grec ne semblaient pas destinées à avoir un impact durable sur la confiance, tout du moins jusqu'à ce que la possibilité d'une sortie de la Grèce de la zone euro devienne une hypothèse de travail plausible.

"Du coup, le consommateur se prend à douter car on ne peut prédire actuellement quelles seraient les conséquences d'une sortie de la Grèce", dit-il, précisant que même la perspective d'une croissance plus soutenue de l'Allemagne au deuxième trimestre ne peut rien contre ce sentiment.

L'enquête montre aussi, cependant, que les Allemands n'ont jamais été aussi optimistes, depuis la réunification de 1990, pour l'évolution future de leurs revenus grâce à un chômage faible et à de solides revalorisations salariales.

(Service économique)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant