Le Conservatoire du littoral vise 25 % des côtes en 2030

le
0
INFOGRAPHIE - Créé il y a trente-cinq ans, l'organisme poursuit sa politique d'acquisition. Aujourd'hui, ce sont 12% des côtes qui sont «mises à l'abri».

Lorsqu'il fut créé en 1975, beaucoup ricanaient. Quelle était cette lubie de l'État, qui prétendait installer un conservatoire du littoral ayant pour seule vocation de soustraire près du quart des côtes françaises aux bétonneurs et autres aménageurs. Trente-cinq ans plus tard, tous se félicitent, soulagés de voir ces immenses réservoirs de biodiversité préservés. Au total, ce sont 12 % des côtes en métropole et outre-mer qui sont ainsi «mises à l'abri», soit un domaine de 138.000  hectares. La pression de l'urbanisation n'en reste pas moins grande et ne peut que s'accroître alors que la part de la population française qui habite en bord de mer augmente d'année en année.


Cliquez sur l'aperçu pour agrandir l'infographie.

Le contrat d'objectif (2008-2011) prévoit d'atteindre 25 % du territoire en 2050 «mais on souhaiterait obtenir ce pourcentage dès 2030», explique l'entourage de Jean-Louis Borloo et Chantal Jouanno, respectivement ministre

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant