Le Conseil de sécurité de l'Onu condamne les tirs de Pyongyang

le
0
    SEOUL, 27 août (Reuters) - Le Conseil de sécurité de l'Onu a 
condamné vendredi soir la série de tirs de missiles de la Corée 
du Nord, quelques semaines après avoir laissé lettre morte les 
demandes de la Chine, qui souhaitait que l'organisation condamne 
également le  déploiement d'un système anti-missile américain en 
Corée du Sud. 
    La Corée du Nord a tiré mercredi matin un missile balistique 
à partir d'un sous-marin au large de sa côte est, qui a atteint 
500 kilomètres plus loin  la zone d'identification aérienne du 
Japon.   
    "Les membres du Conseil de sécurité déplorent toutes les 
activités de missiles balistiques de la République populaire 
démocratique de Corée", a déclaré l'organisation dans un 
communiqué. 
    La déclaration fait référence au tir de mercredi ainsi qu'à 
d'autres essais balistiques depuis le 9 juillet. 
    "De telles activités contribuent au développement de 
vecteurs d'armes nucléaires par la République populaire 
démocratique de Corée et augmentent les tensions", 
ajoute-t-elle, précisant que le Conseil continuera de suivre la 
situation de près et de prendre des mesures en conséquence. 
    Plus tôt ce mois-ci, les quinze membres du Conseil de 
sécurité n'étaient pas parvenus à un accord sur une déclaration 
commune condamnant un tir de missile balistique survenu le 3 
août. 
 
 (Tony Munroe, avec Michelle Nichols à New York; Julie Carriat 
pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant