Le Conseil de sécurité condamne le tir de fusée nord-coréen

le
0
    NATIONS UNIES, 7 février (Reuters) - Le Conseil de sécurité 
des Nations unies a condamné "fermement" dimanche le tir d'une 
fusée de longue portée par la Corée du Nord et réaffirmé son 
intention de prendre des "mesures significatives" en réaction à 
l'essai nucléaire effectué par le régime communiste il y a un 
mois.  
    "Les membres du Conseil de sécurité ont condamné fermement 
ce lancement", a déclaré le représentant permanent du Venezuela 
à l'Onu, Rafael Dario Ramirez Carreno, qui préside l'instance ce 
mois-ci.  
    Il a ajouté que le tir représentait une "grave violation des 
résolutions du Conseil de sécurité", qui interdisent à la Corée 
du Nord les tests de missiles balistiques.  
    "Nous veillerons à ce que le Conseil de sécurité impose de 
sérieuses conséquences", a dit quant à elle l'ambassadrice des 
Etats-Unis, Samantha Power. "Les dernières transgressions de la 
DPRK (République populaire démocratique de Corée, NDLR) 
requièrent de notre part une réponse encore plus ferme." 
    Depuis l'essai nucléaire du 6 janvier, les Etats-Unis et la 
Chine discutent d'une nouvelle résolution de sanctions contre la 
Corée du Nord.  
 
 (Louis Charbonneau; Jean-Stéphane Brosse pour le service 
français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant