Le Conseil de l'Europe lance une campagne "ni haine, ni peur"

le
2
    STRASBOURG, 20 juin (Reuters) - L'Assemblée parlementaire du 
Conseil de l'Europe a lancé lundi à Strasbourg une campagne "No 
hate, no fear" ("Ni haine, ni peur"), un message contre le 
terrorisme destiné à être relayé sur les réseaux sociaux. 
    Les parlementaires de 47 Etats membres ont été invités à 
relayer la campagne dans leurs pays respectifs et à poser pour 
une photo dans l'hémicycle avec le slogan #NoHateNoFear. 
    "Nous devons envoyer un message à nos électeurs. Nous ne 
céderons pas à la haine", a dit le président de l'Assemblée, le 
conservateur espagnol Pedro Agramunt, après avoir évoqué les 
récents attentats qui ont frappé la France, la Belgique, la 
Turquie et Orlando, aux Etats-Unis. 
    "Le terrorisme gagne si nous laissons la peur et la colère 
dicter notre conduite. Nous ne devons tomber ni dans la haine, 
ni dans la peur. Nous devons résister et défendre encore plus 
vigoureusement nos principe et nos idéaux", a-t-il ajouté. 
    Pedro Agramunt a rendu hommage à Antoine Leiris, journaliste 
français dont une lettre publiée sur Facebook après la mort de 
son épouse dans l'attaque contre le Bataclan, le 23 novembre 
dernier à Paris, lui a inspiré cette campagne. 
    "Vous n'aurez pas ma haine", avait écrit le journaliste. "Et 
vous n'aurez pas sa haine non plus", avait-il ajouté à propos de 
son fils de 17 mois dans un message partagé des milliers de fois 
sur les réseaux sociaux. 
 
 (Gilbert Reilhac, édité par Emmanuel Jarry) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M3866838 il y a 6 mois

    Tends la joue qui n'a pas été giflée.

  • M7163258 il y a 6 mois

    Non uniquement de la soumission....