Le «Conseil de l'attractivité» de Hollande laisse dubidatif

le
1

VIDÉO - Qu'ils soient responsables syndicaux ou politiques, à gauche comme à droite, le nouveau geste du président destiné à relancer l'investissement ne convainc pas. Chacun s'accorde à dire que la difficulté première, c'est l'absence de confiance.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • janaliz le lundi 17 fév 2014 à 13:22

    P.gnouf 1er en goguette ! Il s'est trouvé une nouvelle activité. Réunir les grands patrons qui n'en ont rien à cirer des élu.cu.brations pingouinesques. Leurs méthodes d'évaluation sont très éloignées des gui gn.oleries de "l'homme au scooter"...