Le «Conseil de guerre» de la coalition se félicite d'un «recul» de Daech

le , mis à jour à 00:24
0

La coalition militaire internationale luttant contre Daech en Syrie et Irak veut profiter du «recul» des jihadistes pour supprimer «ses centres de pouvoir» à Raqqa et Mossoul, ont annoncé mercredi Paris et Washington. La Russie était la grande absente du «conseil de guerre» qui a réuni dans la capitale française sept pays de la coalition.

A l'issue de leur réunion, les ministres de la Défense des pays les plus engagés dans la campagne aérienne de la coalition et la formation des forces irakiennes - Etats-Unis, France, Australie, Grande-Bretagne, Allemagne, Italie et Pays-Bas - se sont félicités d'avoir fait reculer Daech sur le terrain et d'avoir affecté leurs ressources. «C'est le moment d'accroître nos efforts collectifs», a plaidé le ministre français de la Défense Jean-Yves Le Drian.

La Russie à nouveau accusée d'être sur la «mauvaise voie» en Syrie

Trois objectifs clé ont été détaillés par le secrétaire américain à la Défense Ashton Carter : «détruire le cancer de l'EI en supprimant ses centres de pouvoir à Raqqa et Mossoul, lutter contre les métastases de cette tumeur à travers le monde, protéger les populations chez nous». Dans cette perspective, Paris et Washington ont de nouveau appelé Moscou à «concentrer» ses bombardements contre l'EI et «cesser de frapper les groupes de l'opposition armée» en Syrie.

Très impliquée militairement en Syrie au côté du régime de Damas, Moscou est accusé par les Occidentaux de trop cibler la rébellion susceptible de participer à un règlement politique de la crise. «Les Russes sont sur la mauvaise voie stratégique» en Syrie, a dénoncé Ashton Carter, ajoutant : «Jusqu'à ce que cela change, il n'y pas assez de base commune pour une coopération».

VIDEO. Syrie : reportage avec les réfugiés qui fuient Raqqa

VIDEO. Nos reporters en Syrie, non loin de la capitale autoproclamée de Daech

Le souhait fin 2015 de la France d'une ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant