Le Conseil de coopération du Golfe condamne le "coup d'Etat" Houthi

le
0

LE CAIRE, 7 février (Reuters) - Le Conseil de coopération du Golfe (CCG) a condamné samedi la dissolution du parlement yéménite par le mouvement chiite houthi qu'il a qualifiée de "coup d'Etat". "Ce coup d'Etat houthi constitue une escalade dangereuse que nous rejetons et qui est inacceptable. Il est en totale contradiction avec l'esprit de pluralisme et de coexistence qui a prévalu au Yémen", déclare le CCG, qui réunit l'Arabie saoudite, Oman, le Koweït, Bahreïn, les Emirats arabes unis et le Qatar. Le mouvement chiite houthi a annoncé vendredi la dissolution du parlement yéménite et la constitution d'une nouvelle assemblée provisoire. ID:nL6N0VG4J3 Cette nouvelle assemblée élira les cinq membres d'un conseil présidentiel de transition qui gérera les affaires du pays pendant une période maximale de deux ans, a annoncé un responsable à la télévision nationale. Ce dernier, qui s'exprimait du palais présidentiel, était entouré de plusieurs dirigeants politiques et des anciens ministres de la Défense et de l'Intérieur, signe que d'autres mouvements politiques soutiennent l'initiative. Les Houthis, qui se sont emparés de Sanaa, la capitale, en septembre dernier, avaient donné jusqu'à mercredi aux partis politiques pour s'entendre sur une sortie de crise, faute de quoi ils menaçaient d'imposer leur propre solution. (Noah Browning,; Nicolas Delame pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant