Le conseil de classe de Serie A

le
0
Le conseil de classe de Serie A
Le conseil de classe de Serie A

Et voilà la fin du premier trimestre. Juve et Roma sont toujours les locomotives, Naples, Lazio et les jumeaux de Gênes essaient tant bien que mal de suivre la cadence, les deux Milan n'en font qu'à leur tête, la Fiorentina ne comprend plus les leçons et Parme croule sous la masse de travail. Notes et appréciations de ces 4 mois de Serie A.

Elles sont les locomotives de la classe Juventus Turin : 9/10 En reprenant le navire bianconero en plein mois de juillet après le départ surprise du professeur Conte deux jours après la reprise, Max Allegri avait fort à faire. D'une, gagner le cœur et la confiance des tifosi. De deux, faire oublier son statut de mouton noir lâché salement par le Milan en janvier dernier. De trois, gagner, histoire de faire aussi bien, si ce n'est mieux, que son prédécesseur. Quatre mois et seize journées plus tard, force est de reconnaître que la méthode Allegri semble fonctionner. Et même plutôt bien ! Première de la classe à trois points de la Roma, qualifiée en Ligue des champions, la Juve s'est même permis le luxe de faire éclater sa fameuse défense à trois cet automne. Tout ça, en conservant ses stars. Non, vraiment, on a connu pire passation de pouvoir.

AS Roma : 8,5/10 Pour sa deuxième saison dans la Ville Éternelle, Rudi Garcia est passé tout proche des félicitations du conseil. Un départ canon en championnat, une manita en C1 face au CSKA, un beau nul à City, une wag à tomber par terre et des décla qui sentent la win à plein nez. Puis il y a eu ce 7-1 face au Bayern, et là, la Louve a commencé à douter. Nul à Gênes, défaite à Naples puis de nouveau à Munich, nul face au CSKA au match retour et finalement élimination à domicile contre City. Malgré sa superbe seconde place en Serie A et son parcours honorable en Ligue des champions, la Roma a montré ses limites et prouvé qu'il y avait encore du boulot pour devenir un grand d'Europe. Heureusement pour eux, les Giallorossi vont remporter le Scudetto en mai prochain. Même que c'est Rudi qui le dit chaque dimanche.

Ils bûchent mais n'ont pas les mêmes facilités



Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant