Le conseil de classe de la Ligue 1

le
0
Le conseil de classe de la Ligue 1
Le conseil de classe de la Ligue 1

À la fin de l'année 2017, il est l'heure pour le corps enseignant de faire le bilan. Au sein d'une classe toujours aussi homogène, certains élèves se distinguent pourtant. Dans le bon comme dans le mauvais sens.

Félicitations


AS Monaco (9/10) : Un huitième titre de champion acquis grâce une phase retour monumentale (17 victoires, 2 nuls), une double confrontation épique face à Manchester City, un dernier carré européen que le football français attendait depuis 2010, la naissance d'un prodige, la remise en liberté d'un tigre : de janvier à mai, l'AS Monaco aura régné sur les émotions. Avant de ternir le tableau, mais si peu, avec son obsession des chiffres et une déroute sur la scène continentale.

Merci Monaco, vous nous avez fait kiffer

FC Nantes (8,5/10) : Les correspondants étrangers, ça a parfois du bon. En accueillant d'abord le petit Sergio Conceicao, un Portugais, le FC Nantes est sorti de la torpeur dans laquelle il était engouffré jusqu'à se hisser à une inespérée septième place. Encore mieux, les Canaris ont ensuite accueilli le petit Claudio Ranieri, un Italien. Et depuis, l'histoire est encore plus belle. Cinquième à la mi-saison avec dix-huit buts marqués et dix-huit encaissés en dix-neuf matchs, Nantes tire - et c'est le moins que l'on puisse dire - le maximum de son potentiel. Résultat, sur l'année 2017, les Canaris ont récolté 62 points. Soit le total accumulé par l'OM la saison dernière pour terminer cinquième.

14 - Le @FCNantes a remporté 14 matches de Ligue 1 en 2017, seuls Monaco (23) & Paris (22) font mieux sur cette période. Renaissance. pic.twitter.com/Ssc8n5k65p

--

Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant