Le conseil de classe de la Bundesliga 2015

le
0
Le conseil de classe de la Bundesliga 2015
Le conseil de classe de la Bundesliga 2015

Le moment tant redouté est finalement arrivé. Après quelques jours de délibération, les profs ont statué sur le sort des 20 élèves de la classe LV1 allemand. Et c'est évidemment trop tard pour ceux qui n'ont pas su redresser la barre au troisième trimestre. Sauf pour Hambourg, on ne sait comment.

Félicitations

FC Bayern Munich (9,5/10)

C'était à prévoir. Le petit Bavarois est un surdoué, et ça n'amuse que lui. Chaque journée passée en cours est l'occasion pour lui d'écraser ses petits camarades avec sa science. Au-delà de l'espagnol et de la philo qu'il maîtrise avec perfection, Bayern a décidé de remplacer les profs malades et s'est mis à dispenser des cours d'histoire, de géographie et même d'économie. La plupart ont du mal à suivre, mais il s'en fout. Lui au moins, il s'amusera pendant les vacances. Enfin, façon de parler : en vrai, il part faire un voyage linguistique en Chine.

Tableau d'honneur

VfL Wolfsburg (9/10)

Wolfsburg a commencé le second semestre au pas de course en humiliant bien comme il faut le chef de la bande ennemie munichoise. Après ça, il a continué à tyranniser le reste de la classe grâce notamment à son arme secrète : le pied droit made in Belgique. Et si à la fin du semestre l'élève au masque de loup s'est un peu reposé à l'ombre de la VW parentale, il finit à une très belle 2ème place et semble enfin avoir atteint une certaine maturité. Et heureusement parce que l'année prochaine c'est la 6ème classe européenne qui l'attend.

Borussia Mönchengladbach (8,5/10)

Après avoir essuyé tous les quolibets possibles de la part des profs pendant des années (" J'ai connu votre père dans les années 2000, et bien franchement, c'était pas fameux "), le Poulain a fermé sa gueule, a bossé ses cours et s'en est franchement bien tiré. Grâce à une répartition du travail sans faille et à un sommeil réparateur toute l'année, le BMG a réussi de jolis coups, comme mettre à l'amende le Bavarois à l'aller et au retour. Une chose est sûre : Lucien Favre va régaler l'an prochain, et…


Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant