Le Conseil d'Etat valide l'élection d'Engelmann (FN) à Hayange

le , mis à jour à 19:44
1

STRASBOURG, 17 juin (Reuters) - Le Conseil d'Etat a annulé mercredi l'inéligibilité du maire Front national de Hayange prononcée par le tribunal administratif de Strasbourg mais a validé le rejet de ses comptes de campagne qui l'avait motivée. La plus haute juridiction administrative a estimé que Fabien Engelmann ne pouvait ignorer l'obligation faite par le Code électoral de passer par un mandataire financier pour toutes ses dépenses de campagne. Elle a en revanche pris en considération la modicité des sommes, un peu moins de 2.000 euros, dont 1.575 avaient fait l'objet d'une régularisation avant le dépôt des comptes de campagne, pour estimer qu'il n'y avait pas eu « volonté délibérée » de frauder. Le manquement reproché au candidat « ne peut être regardé comme étant d'une particulière gravité de nature à justifier l'inéligibilité du candidat », ajoute le Conseil d'Etat. Ancien militant d'extrême gauche devenu membre du bureau politique du Front national, Fabien Engelmann, aujourd'hui âgé de 36 ans, avait battu le maire socialiste de Hayange, ville sidérurgique dont les hauts-fourneaux venaient d'être éteints par ArcelorMittal, en mars 2014. S'il reste maire de cette commune de 15.000 habitants, le rejet de ses comptes de campagne le prive, en revanche, du remboursement de ses dépenses. (Gilbert Reilhac, édité par Sophie Louet)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • CHANOMAR le mercredi 17 juin 2015 à 21:02

    et bien 425 euros de différence a combien revient tous l affaire de justice le temps passé Sarko doit en rire