Le Conseil d'Etat rejette la suspension l'état d'urgence

le
1
LE CONSEIL D'ETAT REFUSE DE SUSPENDRE L'ÉTAT D'URGENCE
LE CONSEIL D'ETAT REFUSE DE SUSPENDRE L'ÉTAT D'URGENCE

PARIS (Reuters) - Le juge des référés du Conseil d'Etat a rejeté mercredi la demande de la Ligue des droits de l'Homme (LDH) visant à suspendre l'état d'urgence en vigueur en France depuis la nuit des attentats du 13 novembre dernier.

La haute juridiction administrative refuse également d'ordonner à François Hollande de suspendre par décret ce régime que la LDH considère comme liberticide et dangereux.

L'association estime qu'il faut désormais le lever, plus de deux mois après les attaques qui ont secoué Paris et Saint-Denis, faute de quoi il risque de se perpétuer indéfiniment.

A l'inverse, le gouvernement juge que le péril imminent justifiant la mise en oeuvre de l'état d'urgence demeure.

(Simon Carraud, édité par Yves Clarisse)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M1826495 il y a 11 mois

    Droits de l'Homme ? Suis-je anormal ou bien mon premier droit est surtout celui de rester vivant, donc de tout faire pour cela, même si je me prive ainsi de quelques libertés...