Le congé grand-parental expérimenté

le
0
Le Centre d'analyse stratégique s'est penché sur un cousin du congé parental. Limité dans le temps, il serait utilisable sous forme de congés ou de temps partiel annualisé.

Vingt-trois millions d'heures: c'est le temps que consacrent chaque semaine lensemble des grands-parents à la garde de leurs petits-enfants en France. Un volume horaire équivalent à celui des assistantes maternelles!

Ce chiffre inédit -calculé pour le Centre d'analyse stratégique (CAS) rattaché au premier ministre, en vue d'une note sur la «grand-parentalité»- fait des seniors les véritables champions de l'entraide familiale. Mais dans une société où les carrières s'allongent, pourront-ils continuer à accorder autant de temps à leurs petits-enfants? Aujourd'hui déjà, près d'un tiers des 55-59 ans sont des grands-parents susceptibles de jongler entre une activité professionnelle et le baby-sitting des derniers-nés de la lignée, selon une projection du CAS. Plus globalement, deux grands-parents sur cinq prennent en charge leurs petits-enfants presque chaque semaine.

Une aide peu valorisée

Or rien n'est fait pour valoriser, voire pour préserver cette aide indisp

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant