Le conflit syrien avive les tensions entre Israël et la Russie

le
0
Le gouvernement israélien menace d'intervenir si Moscou livre à Damas des missiles S-300, qui pourraient menacer Tel-Aviv.

Le premier ministre israélien Benyamin Nétanyahou a ordonné à ses ministres de s'abstenir de tout commentaire à propos de la Syrie et, en particulier, de la livraison de missiles antiaériens S-300 par la Russie à Damas. Le ton était monté ces derniers jours entre des responsables russes et israéliens, après l'annonce par Moscou de son intention de fournir ce système d'armes sophistiqué à la Syrie. Cette décision avait été prise malgré la demande personnelle de Nétanyahou, qui était allé spécialement rencontrer Poutine sur la mer Noire au début du mois pour lui demander de surseoir à ces livraisons.

Mardi, le ministre israélien de la Défense, Moshe Yaalon, avait déclaré que la vente de S-300 à la Syrie était considérée comme une «menace» pour Israël. «Ces livraisons n'ont pas commencé, mais si par malheur ces armes arrivent en Syrie, ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant