Le conducteur téléphonait au moment de l'accident de Compostelle

le
0
LE CONDUCTEUR DU TRAIN TÉLÉPHONAIT AU MOMENT DE L'ACCIDENT DE COMPOSTELLE
LE CONDUCTEUR DU TRAIN TÉLÉPHONAIT AU MOMENT DE L'ACCIDENT DE COMPOSTELLE

MADRID (Reuters) - Le conducteur du train dont le déraillement a provoqué la mort de 79 personnes, le 24 juillet près de Saint-Jacques-de-Compostelle, téléphonait à la compagnie espagnole des chemins de fer au moment de l'accident, a déclaré mardi le tribunal.

Les résultats de la première lecture de la "boîte noire" publiés par le tribunal mardi montrent que Francisco Garzon, 52 ans, inculpé dimanche pour 79 faits d'homicide par imprudence, s'entretenait avec la Renfe. Le convoi roulait à une vitesse de 192km/h quelques minutes avant son déraillement dans un virage, alors que la vitesse autorisée à cet endroit est de 80km/h.

Le train de huit voitures a ralenti à 153km/h au moment de l'accident après que le conducteur eut actionné un frein quelques secondes avant, révèle la "boîte noire".

Francisco Garzon a été libéré sous contrôle judiciaire dimanche en attendant son procès.

Tracy Rucinski; Hélène Duvigneau pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant