Le conducteur d'une Porsche arrêté par une policière, le 6 septembre 2012 à la descente du ferry à Saint-Malo

le
22

Une cinquantaine de bolides venus de Grande-Bretagne, partis jeudi matin de Saint-Malo, ont traversé l'ouest puis le sud-ouest de la France, dépassant Toulouse en fin d'après-midi en route vers Barcelone à vive allure, mais bridés par la présence constante des gendarmes.Les forces de l'ordre n'ont pas hésité à retirer deux permis et à verbaliser une quinzaine d'autres excès de vitesse, entre Bretagne et Gironde, mais les concurrents, sans doute échaudés semblent avoir modéré leur vitesse: aucune infraction n'a été relevée dans l'après-midi par les gendarmes du Lot-et-Garonne, du Tarn-et Garonne et de la Haute-Garonne malgré des dizaines de postes de contrôle de vitesse.Les derniers véhicules de ce rallye illégal de voitures de luxe, le Cannonball ("boulet de canon"), devaient franchir la frontière au Perthus vers 20h00 après avoir traversé l'Aude et les Pyrénées-Orientales, un horaire bien plus raisonnable que ce qu'envisageaient les plus audacieux en espérant une arrivée à Barcelone à 17h00.En début de matinée plusieurs dizaines de curieux les guettaient à Saint-Malo, à l'arrivée du ferry en provenance de Portsmouth (Grande-Bretagne) pour voir passer Maserati, Ferrari, Lamborghini et autres bolides.Accueillis par des policiersLes participants à ce rallye annoncé sur internet ont été accueillis dès leur arrivée sur le territoire par des policiers et soumis à des contrôles d'alcoolémie et de détecteurs de radars, selon le commissaire de police de Saint-Malo, Mickaël Trehen.Souriants, feignant l'innocence en assurant qu'ils respecteraient les limitations de vitesse, beaucoup reconnaissaient que la très forte présence des forces de l'ordre risquait de faire chuter la moyenne qu'ils s'étaient fixée.Goguenard, Pat, déguisé en torero dans sa Ferrari noire, déclarait: "Nous allons respecter les lois. Je ne dépasserai pas le 60 (miles par heure, soit environ 90 kmh). Et quand je verrai la police, je donnerai un coup de frein".Néanmoins, vers 13H00, les services de la région de gendarmerie de Bretagne annonçaient deux "grands excès de vitesse" à 150 et 160 km/h (sur une route limitée à 110 km/h) impliquant des retraits de permis immédiats, trois autres excès de moins de 30 km/h et trois véhicules flashés pour des excès de vitesse inférieurs à 20 km/h.Les pilotes ont levé le pied en Loire-Atlantique, où le commandant en second de l'escadron départemental de sécurité routière, Jacques Guillemoto, s'étonnait de leur comportement "parfaitement citoyen".Hélicoptère et gendarmes à moto"Je viens de faire toute la route depuis Saint-Malo escorté par un hélicoptère et des gendarmes à moto", ironisait Nino, arrivé presque le dernier peu avant 13H00 au péage du Bignon, au sud de Nantes, à bord d'une Ferrari rouge affublée d'un "Titi" en peluche géant.En Vendée on relevait encore 4 infractions, de 143 à 169 km/h au lieu de 130. Les automobilistes ont immédiatement payé des amendes de 45 à 90 euros. A leur arrivée en Gironde, à la mi-journée, les fous du volant sont restés mesurés, sous l'oeil d'une cinquantaine de militaires et de 16 CRS sur le qui-vive depuis le matin, mais qui n'ont finalement relevé que cinq excès de vitesse et saisi un détecteur de radar.Après, plus rien, notamment en Haute-Garonne! "Il se sont fait matraquer au début, ils savent qu'on est dehors, avec 11 postes de contrôle échelonnés dans le département, ils sont plus calmes, il y en a même quelques uns qui musardent dans Toulouse" indiquait en fin d'après-midi le capitaine Jean-Michel Thomas au centre opérationnel de gendarmerie de Haute-Garonne.Le site de l'organisation cannonball2000.com prévoyait initialement une arrivée dans la capitale catalane à 17H00, soit une moyenne de vitesse de 140 km/h sur les quelque 1.200 km de trajet. A Barcelone, une fête les attend dans un hôtel et vendredi, ils repartiront en direction de Monte-Carlo, puis Milan et Paris. Le périple doit durer 5 jours.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • lecerfb le samedi 15 sept 2012 à 22:43

    J'aimerais que les pouvoirs publics mettent autant de moyens pour traquer le(s) tueurs de Chevaline..... mais bien pour des fonctionnaires le plus simple de traqué des innocents ...

  • M2734309 le jeudi 13 sept 2012 à 17:55

    Des centaines de milliers d'euros du contribuable dilapidés pour rien. Pendant ce temps là, les ivrognes, les drogués qui roulent dans des poubelles qui mettent deux fois plus de distance pour s'arrêter qu'une Porsche ou qu'une Ferrari peuvent rouler tranquille. Ce n'est pas une démonstration de force, c'est une démonstration de co-nnerie qui coûte cher. Mais à quoi s'attendre avec un gouvernement d'incapables !

  • a.rocci le mercredi 12 sept 2012 à 17:51

    J'aimerais que les pouvoirs publics mettent autant de moyens pour traquer la délinquance politico-financière.. Cela ressemble à de la manipulation de masse.. (détourner l'attention, pendant que certains mettent à sac les finances publiques)

  • KAFKA016 le mercredi 12 sept 2012 à 14:49

    Petit et mesquin de la part des flics qui cherchent du cash .. c'est comme si ils faisaient des test d'alcolémie à la sortie des mariages ou de la fête du vin....Pas beaucoup de manières de se faire plaisir dans ce pays ---- Grand exces de vitesse à 150!!! au lieu de 110? Quell danger? pourquoi ils vont pas plutot arreter les gans sans permis à clichy s bois ? Plus risqué?

  • M4336591 le mercredi 12 sept 2012 à 08:44

    Je leur suggère de faire immatriculer leurs bolides à Monaco.

  • jeecech le mardi 11 sept 2012 à 19:04

    Ils passent plus par la Suisse :( ben pourquoi ?

  • london le mardi 11 sept 2012 à 16:49

    Retrait des permis pas suffisant !!! confiscation et vente immediate des voitures aux encheres ! On parle de course sur autoroutes !!!

  • M5713681 le mardi 11 sept 2012 à 08:33

    Il faut enrayer cette idiotie, notre argent gaspillé, et nos vies en danger!!!Messieurs du gouvernement, arrêté ces crétins, pour "mise en danger de la vie d'autrui"!!!Ou doit-ont le faire nous même?

  • MTG33456 le mardi 11 sept 2012 à 08:28

    C'est rien pour eux, tuer une personne ou une famille, du moment ou on peut payer

  • nebraska le lundi 10 sept 2012 à 17:06

    Et en plus pour info : combien de hauts fonctionnaires font partis "d'associations" dont le but est de montrer et tester son véhicule sportif en allant en Espagne ? Un trés grand nombre.En effet il suffit d'avoir de l'argent et lors de ces sorties "à la campagne" on paye la police espagnole afin qu'elle bloque une portion de route durant 2H00 pour tester les performances de son bolide.