Le concordat est le témoin d'un patrimoine historique

le
0
Pour sa campagne présidentielle, François Hollande avait avancé l'idée de constitutionnaliser la loi de 1905.

Dans les milieux politiques et religieux d'Alsace-Moselle, l'annonce par François Hollande au cours de sa campagne présidentielle, fin 2011, de vouloir «constitutionnaliser» la loi de séparation de l'Église et de l'État, loi de 1905 - ce qui aurait mis fin au concordat en Alsace et en Moselle - avait eu l'effet d'une bombe à droite et d'une douche froide à gauche.

Ce qui avait aussitôt conduit le candidat socialiste à rectifier le tir. Le 26 janvier 2012 il précisait dans son ébauche de programme que cette mesure s'appliquerait «sous réserve des règles particulières applicables en Alsace et Moselle».

On ne touche pas, en effet, à ce qui est le témoin vivant d'une histoire nationale forte.

Contrairement à l'idée reçue, le «concordat» qui régit donc les cultes en Alsace (Haut-Rhin et Bas-Rhin) et dans le département de la Moselle, n'est...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant