Le concept de « monnaie hélicoptère »

le
4

S'il était mis en application, le concept de « monnaie hélicoptère » pourrait révolutionner l’économie. En distribuant directement de l'argent aux ménages, les banques centrales pourraient accélérer les effets de leur politique monétaire accommodante, dont l'impact sur la consommation et l’inflation est trop faible. Cette mesure serait-elle vraiment plus efficace ?

La banque providentielle

En théorie, l’idée est très séduisante. Les banques centrales fabriqueraient des billets et les distribueraient gracieusement aux ménages afin de les inciter à consommer plus et augmenter les niveaux d'inflation. Dans la zone euro, l'inflation trop faible est considérée comme un problème prioritaire par la Banque centrale européenne (BCE). Le niveau actuel de -0,2% est très éloigné de l'objectif officiel de 2%. Pour relancer la demande et l’investissement, la BCE a adopté des mesures d'assouplissement monétaire – appelées « Quantitative Easing ». Mais malgré 60 milliards d'euros injectés chaque mois dans l'économie et des taux directeurs à des niveaux historiquement bas, les résultats ne sont pas au rendez-vous. Certains économistes expliquent ce paradoxe en soulignant que les liquidités injectées par les banques centrales n'atteignent pas l'économie réelle. Les banques commerciales ne prêtent en effet pas aux entreprises ces excédents de liquidités, mais les investissent dans les marchés financiers.

Une mise en œuvre incertaine

Comme le concept n'a jamais été mis en pratique, les économistes débattent actuellement de la meilleure application possible du concept de « monnaie hélicoptère ». Virement bancaire aux ménages, crédits directs aux PME, crédits d'impôts distribués par les États de la zone euro ? Quelle que soit l'option retenue, les contraintes seraient fortes. Le mandat de la BCE ne prévoit en effet pas la possibilité de créer de la monnaie sans passer par les banques traditionnelles. De plus, cette mesure ne peut être efficace que si les ménages ont confiance en l’avenir. Faute de cela, ils favoriseraient leur épargne, sans relancer la consommation.Ces incertitudes combinées à une absence de consensus de la part des 19 États membres qui ont adopté l'euro rendent peu probable une mise en place prochaine. Mais le concept séduit toujours autant d'économistes, et encore plus les ménages. Qui n’a jamais rêvé de découvrir par magie deux cents euros en plus sur son compte ?

Trucs & Astuces

Le concept de « monnaie hélicoptère » a été inventé par Milton Friedman. Dans son essai The optimum quantity of money paru en 1969, l'économiste américain emploie l’image de billets de banque jetés aux passants depuis un hélicoptère. La métaphore est réutilisée et devient un concept monétaire.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • ericlyon il y a 6 mois

    Quand on voit l'état des marchés actions, il est peu probable que les 60 milliards y soient investi. Où sont-ils ?

  • dupon666 il y a 6 mois

    l'etat s'empressera d'augmenter les taxes pour satisfaire les criteres de bruxelles

  • akelacca il y a 6 mois

    donnez ces mêmes 1000€ par personne dans un pays d’Europe de l'est et l'économie de ce pays sera déstabilisé.

  • akelacca il y a 6 mois

    Pour fonctionner il faudrait que tout le monde touche exactement le même montant par ce système. La dévaluation monétaire qui vas de paire avec ce système permettrait de baisser les coûts de productions de la zone utilisant la monnaie. Le problème c'est que l'on ne peut pas le faire de manière harmonisée en Europe. Si vous donnez 1000€ à un français il le verra comme une prime mais ne changera pas forcément sa consommation.