Le compteur de gaz intelligent bientôt là

le
0
Le gouvernement a donné son feu vert à l'installation de 11 millions de compteurs de gaz communicants Gazpar par GrDF.

GrDF se lance dans la course au compteur intelligent. Le gouvernement a en effet donné son feu vert de principe à l'installation de 11 millions de compteurs de gaz communicants Gazpar par GrDF, filiale de GDF Suez qui assure la distribution du gaz naturel.

Le ministre de l'Economie, Pierre Moscovici, et son homologue à l'Energie, Philippe Martin, ont donné «leur soutien - sur le principe - à la généralisation du compteur communicant Gazpar, projet porté par GrDF». L'approbation «formelle et définitive» de l'installation des 11 millions de compteurs sera donnée «à l'issue des procédures d'appels d'offres lancées par GrDF», et «si l'intérêt de (Gazpar) pour le marché et les consommateurs est bien confirmé».

Création de 1000 emplois directs

En cas de feu vert définitif, le déploiement se terminerait «d'ici 2022», selon le gouvernement. Le projet est estimé par la Commission de régulation de l'énergie (CRE) à environ 1 milliard d'euros et pourrait créer 1000 emplois directs, selon le ministère. GrDF prévoit d'entamer l'installation vers la fin 2015.

Gazpar peut transmettre automatiquement les relevés de consommation des clients, via un module radio, sans l'intervention d'un agent. Outre cette économie majeure de coûts, il permettra une facturation réelle de la consommation, et non plus par estimation rectifiée deux fois par an comme actuellement. Gazpar est à GDF Suez ce que Linky est à EDF.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant