Le compte Twitter du Commandement central américain piraté

le
0
DES PARTISANS DE L'EI PRENNENT LE CONTRÔLE DU COMPTE TWITTER DU CENTCOM AMÉRICAIN
DES PARTISANS DE L'EI PRENNENT LE CONTRÔLE DU COMPTE TWITTER DU CENTCOM AMÉRICAIN

WASHINGTON (Reuters) - Le compte Twitter du Commandement central américain (CentCom) a bien été piraté, a confirmé le Pentagone qui a dit prendre les mesures qui s'imposaient pour y faire face.

Le compte Twitter du Commandement central, dont la zone d'influence comprend le Moyen-Orient, semble avoir été suspendu dans la foulée de cette cyberattaque. Le compte YouTube du CentCom a également été suspendu, a indiqué un responsable du département de la Défense.

Des personnes se revendiquant du groupe djihadiste Etat islamique (EI) ont dit être à l'origine de ce piratage.

"Au nom de Dieu, le très bienveillant, le très miséricordieux, le Cyber Califat continue son cyberdjihad", a-t-on pu lire pendant un moment sur le compte Twitter du CentCom.

Ont alors été publiés également une liste de généraux de l'armée américaine avec leurs adresses et des informations sur des plans militaires concernant la Chine et la Corée du Nord.

Le CentCom est l'un des neuf commandements unifiés de l'armée américaine.

(Doina Chiacu; Danielle Rouquié et Eric Faye pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant