Le compte Twitter d'un opposant russe piraté

le
0
L'avocat et blogueur Alexeï Navalny accuse le Comité d'enquête russe d'être à l'origine du piratage.

Correspondant à Moscou

L'avocat et blogueur russe Alexeï Navalny a accusé mardi le Comité d'enquête, l'équivalent de la police judiciaire en France, d'avoir piraté son compte Twitter, dans le but de le discréditer aux yeux de ses partisans et de l'opinion publique. Des dizaines de messages obscènes, postés dans la nuit de lundi à mardi, ont pu être lus par près de 250.000 internautes. Cette figure de proue de l'opposition à Vladimir Poutine insulte copieusement ses partisans: «Vous, les hamsters, vous êtes tous des esclaves minables.» Il leur conseille également de «travailler en Russie avant de s'adresser aux États-Unis». Truffés d'injures, la plupart des messages sont inintelligibles.

«Je n'ai aucun doute que ce piratage a été effectué via mes iPad et ordinateurs confisqués lors de la perquisition», accuse Navalny, faisant référence aux perquisitions menées du 11 au 13 juin à son domicile ainsi qu'au siège de son association Rospil. Son appartement a...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant