Le compte en Suisse de Cahuzac ouvert par un proche de Marine Le Pen

le
1
Philippe Péninque, ancien avocat, assure qu'il ne savait «absolument pas» que ce compte UBS ouvert en 1992 n'avait pas été déclaré au fisc français par l'ancien ministre.

Un nouveau pan de l'affaire Cahuzac a été levé avec l'apparition d'un personnage inattendu. L'avocat qui a ouvert en 1992 le compte suisse de Jérôme Cahuzac, aujourd'hui au c½ur de ses ennuis judiciaires, est un proche de Marine Le Pen. Révélée mercredi par Le Monde , cette ramification pour le moins surprenante a été confirmée par la présidente du Front national, amie de longue date de l'homme en question.

Selon le quotidien du soir, Philippe Péninque, un ancien avocat spécialisé dans les montages fiscaux, a aidé au début des années 90 Jérôme Cahuzac, avec qui il entretenait alors une relation amicale, à ouvrir un compte à la banque UBS. C'est par le biais de son épouse que l'ancien ministre avait rencontré cet ex-membre du GUD, un groupuscule étudiant d'extrême droite. P...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mlaure13 le jeudi 4 avr 2013 à 14:02

    L’hyperchleuasme (consiste à avouer un forfait afin d'en cacher un plus grand). Donc d'avouer un ensemble de fautes commises par les politiques dans le cadre de la sociale-démocratie : oui nous cumulons les mandats, oui nous nous en mettons plein les poches, oui nous avons des cagnottes en argent liquide, oui nous sommes coupables... pour masquer le fait que la sociale-démocratie est, fondamentalement, philosophiquement et légalement un système basé sur la corruption.