Le comportement des SCPI d'entreprise de la Française Rem en 2014

le
0

La Française REM dresse un panorama des perspectives et de la stratégie d'investissement de ses SCPI d'entreprise. Leurs portefeuilles devraient connaître des évolutions mesurées mais aussi s'ouvrir aux investissements immobiliers dans les états de l’Union européenne. Enfin, les niveaux de distribution prévisionnelle pour 2014 devraient être dans l'ensemble comparables à ceux de 2013.

En exergue du rapport annuel de ses SCPI d'entreprise, La Française Rem revient sur sa stratégie alors qu' « une reprise franche et durable de l’économie française n'est pas attendue avant 2015 ».Dans un contexte de demande locative assez faible, les portefeuilles des SCPI de la Française Rem devraient connaître des évolutions mesurées. Sur le marché de l’investissement, la sélectivité demeurera de mise avec une vigilance sur les taux offerts pour rester en ligne avec les objectifs de taux de distribution des SCPI.

A l'exception de thématiques particulières, la stratégie d’investissement sur les SCPI classiques diversifiées devrait être répartie entre bureaux à 70 % et commerce à 30 % avec une diversification géographique en Île­de­France et dans les grandes métropoles régionales. Les actifs à revenus immédiats seront fortement privilégiés.

Pour compléter la stratégie d’investissement, la société de gestion retient la possibilité d'élargir de manière accessoire les cibles d’investissement aux marchés immobiliers des états de l’Union européenne. Facilitée par une monnaie unique (l'euro) et des standards internationaux en matière de baux, l' ouverture européenne des patrimoines s’inscrit dans la « continuité d’une politique qualitative et cohérente avec l’objectif des SCPI tournée vers l’optimisation des revenus et la préservation du patrimoine ». Enfin elle va permettre d'explorer de nouveaux territoires dont les cycles économiques et financiers diffèrent comme de tirer parti de législations sur les baux souvent plus favorables aux propriétaires. Plus précisément, les acquisitions seront effectuées sur des marchés profonds et liquides et sur la base de taux de rendement comparables à ceux du marché français. Les premiers investissements qui auront pour cible les marchés immobiliers allemands « seront appuyés par les moyens importants dont s’est d’ores et déjà dotée la Française REM. Il s'agit en particulier de la présence locale d’équipes en Allemagne et au Royaume­Uni.

Au delà de conditions fiscales non pénalisantes pour les associés, l'élargissement européen devrait enfin permettre de diversifier de manière encore plus pertinente aujourd’hui le patrimoine des SCPI.

Dernier point, le projet d'élargissement a nécessité une une actualisation de la politique d’investissement dans la note d’information. Elle a donc fait l’objet d’une résolution spécifique pour chacune des SCPI concernées (Pierre Privilège, LFP Pierre, Epargne Foncière, Eurofoncière 2, LFP Opportunité Immo...) dans le cadre de leurs assemblées générales extraordinaires.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant