Le complice présumé de Nemmouche sera remis à la Belgique

le
0

PARIS, 11 février (Reuters) - Nacer Bendrer, soupçonné d'avoir été le complice de Mehdi Nemmouche, le tueur présumé du Musée juif de Bruxelles, ne s'est pas pourvu en cassation et sera remis à la Belgique, a-t-on appris jeudi de source judiciaire. La cour d'appel de Paris avait donné le 4 février dernier son feu vert à la remise à la Belgique de ce Marseillais de 26 ans interpellé début décembre dans les Bouches-du-Rhône. Il avait refusé d'être remis à la Belgique. Lors de son arrestation, il était en possession d'armes, selon une source judiciaire. Ce délinquant de droit commun a connu Medhi Nemmouche lors d'un séjour dans une prison du sud-est de la France, en 2010, selon les enquêteurs. "Il conteste toute participation de près ou de loin à cette affaire dramatique", avait indiqué en décembre Me Julien Blot. "Il n'a pas du tout le profil d'un djihadiste ou d'un jeune homme qui se serait radicalisé", avait-il ajouté. Une source judiciaire a toutefois indiqué à Reuters qu'il s'était radicalisé en prison et était connu pour son prosélytisme. Medhi Nemmouche a été arrêté à Marseille le 30 mai à la descente d'un car en provenance de la capitale belge, six jours après la tuerie qui a fait quatre morts le 24 mai dernier au Musée juif de Bruxelles. Il était en possession d'un revolver et d'une kalachnikov lors de son arrestation et a été remis fin juillet à la justice belge pour répondre de la tuerie de Bruxelles. (Gérard Bon, édité par Yves Clarisse)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant