Le commando neutralisé "pouvait passer à l'acte" (procureur)

le
0

"Tout laisse à penser" que le groupe de personnes interpellées ou abattues mercredi matin lors d'un raid sur un appartement à Saint-Denis pouvait commettre un nouvel attentat, a déclaré mercredi 18 novembre le procureur de la République de Paris François Molins. Durée: 00:55

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant