Le commandant du Concordia, l'homme le plus détesté d'Italie

le
0
Francesco Schettino, le commandant du Concordia , est sorti de prison avant d'être placé en résidence surveillée. Son cynisme et ses mensonges choquent et font la Une de tous les journaux.

Francesco Schettino, le commandant maudit du Costa Concordiaqui a fait naufrage vendredi 13 devant la petite île toscane du Giglio, a été raccompagné mardi soir en voiture par les carabiniers de la prison de Grossetto (Toscane) à son domicile de Sorento au sud de Naples, où il a été placé par le juge d'application des peines (GIP) en résidence surveillée.

Il doit répondre d'homicides multiples, de navigation dangereuse et l'abandon de navire. Ce mercredi, il est pour les Italiens l'homme le plus haï du pays et ses propos n'ont convaincu personne. Au contraire, son cynisme et ses mensonges choquent et font la «Une» de tous les journaux. Les révélations sur le contenu de ses trois heures d'entretien de sa première déposition laissent perplexes la Péninsule toute entière et plus encore évidemment les familles des victimes.

«Graves indices de culpabilité»

La juge a constaté «de graves indices de culpabilité» à son encontre, soulignant notamment qu'il n'a pas v

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant