Le comité de liaison de la majorité se délite avant 2012

le
0
L'instance pour coordonner la majorité présidentielle résiste difficilement aux tensions qui traversent la droite.?

À la veille des municipales de 2008, le projet était l'une des priorités politiques de Nicolas Sarkozy. Il y avait urgence à constituer un «comité de liaison de la majorité». Une instance qui réunisse, à la même table et dans une relative égalité, les représentants de l'UMP et des différents partis qui constituent la majorité présidentielle. Il s'agissait alors de les réunir sous la même «marque électorale». Sarkozy avait même envisagé de présider lui-même l'instance.

Il faudra encore attendre dix-huit mois pour voir le premier comité de liaison de la majorité, présidé par le sénateur maire de Marseille, Jean-Claude Gaudin, se réunir dans un petit appartement du boulevard Saint-Germain, le 30 juin 2009, quelques jours après les européennes. Autour de François Fillon, le secrétaire général de l'UMP de l'époque, Xavier Bertrand, le président du Nouveau Centre Hervé Morin, leurs homologues Jean-Marie Bockel pour la Gauche moderne, Christine Bou

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant