Le comité d'urgence de l'OMS sur Zika va évoquer les JO de Rio

le
0
    GENEVE, 4 juin (Reuters) - L'Organisation mondiale de la 
santé (OMS) va organiser avant fin la juin une réunion du Comité 
d'urgence du Règlement sanitaire international sur le virus Zika 
pour évaluer les risques liés à la tenue des Jeux olympiques de 
Rio de Janeiro en août, a annoncé vendredi une porte-parole de 
l'OMS. 
    "Le Comité d'urgence va étudier la situation au Brésil, y 
compris la question des Jeux olympiques", a déclaré Nyka 
Alexander en réponse à une demande de Reuters. 
    L'OMS fera une évaluation des risques en matière de santé 
publique et il incombera au Comité international olympique (CIO) 
de décider s'il y a lieu d'organiser ou non les JO à la date 
prévue, a-t-elle précisé. 
    "Il n'est pas dans notre mandat" de prendre des décisions 
sur la tenue des Jeux olympiques, a ajouté Nyka Alexander. 
    Un porte-parole des Jeux de Rio, prévus du 5 au 21 août, a 
déclaré que le comité d'organisation continuait d'appliquer les 
recommandations de l'OMS concernant le virus zika. 
    Le président du comité des experts indépendants de l'OMS, le 
Dr David Heymann, a déclaré lundi à Reuters qu'un report des JO 
donnerait un "faux sentiment de sécurité" quant au risque de 
propagation du virus, de nombreuses personnes voyageant au 
Brésil pour d'autres raisons. [ 
    Il a souligné que les moustiques porteurs du virus devraient 
être moins nombreux en août, qui correspond à la période 
hivernale au Brésil. 
    La semaine dernière, 150 scientifiques et experts en santé 
publique ont signé une lettre ouverte réclamant le report ou la 
délocalisation des JO en raison du comportement "imprévisible" 
sur le plan scientifique de la souche brésilienne du virus Zika. 
    On sait depuis l'automne 2015 que le virus Zika, dans sa 
forme sud-américaine, peut être grave chez la femme enceinte et 
conduire à des malformations à la naissance. Au Brésil, plus de 
1.400 cas de microcéphalie, une malformation congénitale 
affectant le développement cérébral des nouveaux-nés, ont été 
confirmés. 
     
 
 (Stéphanie Nebehay, avec Bill Berkrot à New York; Tangi Salaün 
pour le service français) 
 )
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant