Le combat des féministes américaines contre les crimes sexuels

le
0
Ces juristes ont milité pour durcir la législation et protéger les victimes dans les années 1970. L'affaire DSK les inquiète.

Quand la jeune Leslie Crocker Snyder a commencé son travail de procureur, à la fin des années 1960, à New York, la plupart des femmes hésitaient longuement avant de se présenter devant la justice avec des accusations de viol. Obtenir réparation dans ce domaine tabou exigeait un parcours du combattant si «douloureux» et «parfois si répugnant» que beaucoup préféraient abandonner, explique cette ancienne juge, qui s'est fait battre par Cyrus Vance dans la course au poste de procureur de New York en 2009.

La société avait tendance à estimer qu'une femme violée était coupable d'avoir tenté son agresseur… «Alors qu'elle était victime, elle se retrouvait en position d'accusée», souligne Snyder. Elle se souvient de son premier cas, en 1970, alors qu'elle était encore novice. Il s'agissait d'une affreuse histoire dans laquelle un homme muni d'un couteau avait attaqué deux jeunes femmes dans une rue malfamée, puis les avait, selon Snyder, violées et sodomisées l

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant