Le combat des Égyptiennes contre le harcèlement sexuel

le
0
Leur détermination grandit face aux agressions violentes et aux humiliations dont sont victimes les femmes. Des attaques, des viols qui pourraient être organisés délibérément pour les dissuader de manifester.

Correspondante au Caire

Elle foule le terre-plein central de la place Talaat Harb avec la détermination de celles qui n'ont plus peur de rien. «Il faut raconter le mal pour le combattre. Il ne faut plus craindre de parler», souffle Yasmine al-Baramawi, en rejoignant ses quelque 300 concitoyennes rassemblées mardi en centre-ville pour dénoncer, une fois de plus, la spirale des agressions sexuelles. Depuis qu'elle a osé témoigner de son viol à la télévision - une première en Égypte -, la jeune Égyptienne est de toutes les manifestations contre les attaques à l'encontre des femmes.

Le fléau, qui gangrène le pays depuis deux ans - et qui a fait au moins vingt nouvelles victimes le 25 janvier, date anniversaire de la révolution - répond t...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant