Le combat contre Daech sera long, avertit l'émissaire d'Obama

le
0

BAGDAD, 3 octobre (Reuters) - La lutte contre les djihadistes de l'Etat islamique ne fait que commencer, a averti vendredi l'ex-général américain John Allen, que Barack Obama a chargé d'élargir la coalition internationale formée dans ce but. "Le combat ne sera pas facile. Il y aura des flux et des reflux sur le champ de bataille. Cela demandera du temps et de la patience", a souligné l'officier à la retraite, s'adressant à la presse lors d'une visite à Bagdad. La reprise de Mossoul, la métropole du nord de l'Irak tombée en juin aux mains des islamistes, n'est pas encore à l'ordre du jour, a-t-il poursuivi. "Cela aura lieu d'ici un an. Je ne peux pas être plus précis. Il ne s'agit pas d'une bataille. C'est une campagne. "Nous devons renforcer les capacités des forces irakiennes pour qu'elles prennent le relais. C'est pourquoi les Etats-Unis n'enverront pas de troupes au sol, mais nous continuerons à les soutenir avec des formations dispensées par des conseillers militaires et en améliorant leurs capacités", a ajouté John Allen, qui a servi dans la province d'Anbar en 2007. Arrivé jeudi en Irak, il doit se rendre ensuite en Belgique, en Jordanie, en Egypte et en Turquie. (Ned Parker, Jean-Philippe Lefief pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant