Le colza français favorisé par sa sole, ses rendements et ses cours

le
0
La production française 2011 de colza, à 5,3 millions de tonnes (Mt), finirait en hausse de 11 %, par rapport à la dernière campagne, favorisée par une croissance des rendements et surtout des superficies, explique l'Agreste (service statistique du ministère français de l'Agriculture), dans son bilan bimestriel, paru en fin de semaine dernière. L'abondance d'oléagineux s'est donc faite aux dépens des autres récoltes. Les céréales ont ainsi connu une faible extension de leur sole (partie d'une terre soumise à une alternance de cultures, en vue de maximiser leur rendement) : +2% pour le blé tendre, -10% pour l'orge, par exemple. Les protéagineux ont même vu leur sole se réduire. Quant aux cours des oléagineux, ils se sont maintenus à un haut niveau, de juillet à septembre, malgré des pressions à la baisse, causées par des inquiétudes sur les marchés financiers, le repli des cours du pétrole et la révision à la hausse de la récolte de soja aux Etats-Unis, par l'USDA. Début octobre, ils ont lourdement chuté (-18?/t par rapport à fin septembre), avant de rebondir à leur niveau de fin septembre, en lien avec la remontée des cours du soja. En septembre, le colza a finalement atteint en France un prix moyen de 438?/t, soit 13% de plus qu'un an auparavant, contrairement au tournesol, en retrait de 3 %.
Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant