Le colonel Kadhafi a bien encouragé les viols d'opposants

le
0
Le procureur de la Cour pénale internationale a notamment des preuves que «des containers entiers» de Viagra ont été achetés par le régime libyen.

Les enquêteurs de la Cour pénale internationale (CPI) ont réuni «quelques preuves» indiquant que le dirigeant libyen a bien ordonné des viols en masse. Il est encore difficile de savoir à quel point le viol était répandu, mais selon les informations des enquêteurs, des centaines de femmes parmi les opposants ont été agressées.

Pour faciliter ces viols, les soldats ont reçu des stimulants sexuels de type Viagra. Selon le procureur de la CPI, Luis Moreno-Ocampo, la Libye achetait des «containers entiers» de ces médicaments.

On connaissait déjà le cas d' Iman Al-Obeidi, jeune femme âgée de 29 ans, qui avait fait irruption dans l'hôtel Rixos à Tripoli en appelant à témoin les journalistes de la presse internationale et en affirmant avoir été torturée et violée à plusieurs reprises par quinze soldats de Mouammar Kadhafi. La jeune femme est maintenant en Roumanie, où elle a été évacuée par le Haut-commissariat de l'ONU aux réfugiés (UNHCR).

«Nouvelle for...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant