Le CNT contrôle l'un des deux derniers bastions de Kadhafi

le
0
Bani Walid a été libérée lundi par les forces du nouveau pouvoir libyen. Seule Syrte résiste encore.

Un chef militaire du nouveau pouvoir libyen a annoncé lundi que ses forces contrôlaient «totalement» la ville de Bani Walid, l'un des derniers fiefs de l'ex-dirigeant Mouammar Kadhafi, située à 170 km au sud-est de Tripoli.

«La route est maintenant ouverte à l'est vers Syrte, au sud vers Sebha et à l'ouest vers Tripoli», a déclaré Seïf al-Lasi, qui dirige une brigade au nord-est de la ville. Lundi soir, les forces du Conseil national de transition (CNT) venues de Tripoli, de Zliten ou du Djebel Nefoussa (ouest) convergeaient vers le centre de Bani Walid.

Les soldats ont célébré leur victoire en tirant en l'air et en hissant le drapeau des nouvelles autorités sur plusieurs bâtiments ainsi que sur des mosquées. Les hommes du CNT ont délogé les partisans de Mouammar Kadhafi de l'aéroport situé au sud de la ville. Ils ont également pris possession de l'hôpital de la ville, où sept cadavres en décomposition ont été retrouvés à la morgue.

Syrte toujours dans l'im...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant