Le club en redressement judiciaire

le
0

Après avoir déposé le bilan (cessation de paiement), le CS Sedan Ardennes était exposé à deux sanctions : le redressement judiciaire (la moins délicate) et la liquidation (la pire). Finalement, en décidant une cessation de paiement devant le Tribunal de commerce, le président sedanais Pascal Urano a évité le pire à son équipe. L'Union rappelle la loi relative à ce cas de figure dans son édition de jeudi. « L'ouverture de la procédure entraînera la suspension des poursuites : les créanciers qui existaient avant l'ouverture de la procédure ne peuvent plus engager de poursuites en justice, ni procéder à des saisies pour faire exécuter des décisions déjà obtenues. »Tandis que l'assignation de l'Urssaf pour impayés se retrouve gelée, le Tribunal de commerce a annoncé ce jeudi une procédure de redressement judiciaire à l'encontre du CSSA. Sedan, qui avait décidé de ne pas faire appel de la rétrogradation administrative en CFA, évite donc la liquidation. En ce qui concerne l'aspect juridique, un administrateur a donc été nommé et le club sedanais a jusqu'au 3 octobre pour trouver un repreneur potentiel (on parle de nouveau des frères Dubois). Concernant l'aspect sportif, la Fédération française de football (FFF) tranchera prochainement. Mais tout laisse penser aujourd'hui que le CS Sedan Ardennes redémarrera la saison en CFA. Et non en DH comme cela aurait été le cas en cas de procédure de liquidation judiciaire.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant