Le cloud computing fait émerger de nouveaux poids lourds

le
0
Des acteurs peu connus prospèrent dans le domaine de l'informatique dématérialisée. Certains sont rachetés très chers.

Tout le monde utilise, sans forcément le savoir, le cloud computing, l'informatique dématérialisée, fournie surtout par des entreprises américaines. Facebook, les messageries Hotmail (Microsoft) et Gmail (Google), le nouvel iCloud d'Apple sont des services de cloud computing à destination du grand public. L'usager accède au service de n'importe quel point du globe à partir d'un mobile ou d'un PC, à condition d'avoir une connexion Internet. Les informations sont fournies à la demande.

Il en va de même pour les entreprises. Avec la crise, elles se tournent vers le cloud computing. Au lieu d'investir dans leurs propres équipements, elles achètent à la demande leurs besoins de stockage, de logiciels et de calculs. Le cloud est «un nouveau mode de consommation des services informatiques», résume Nathaniel Martinez, analyste du cabinet d'études IDC.

Pour rendre ces services disponibles tout le temps et de manière sûre, la plupart des groupes informatiques et de télécoms

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant