Le clip du quinquennat Hollande : tout, sauf ce qui fâche

le
1
François Hollande a fêté il y a quelques jours ses quatre ans à l'Élysée. Image d'illustration.
François Hollande a fêté il y a quelques jours ses quatre ans à l'Élysée. Image d'illustration.

Les rétrospectives sont un exercice délicat. On doit choisir les images et les moments forts, sans tomber ? trop visiblement ? dans l'autosatisfaction. Les grandes phrases, sans les emphases. Les succès, sans oublier les difficultés. Les équipes de communication de l'Élysée se sont livrées à cette gymnastique risquée alors que François Hollande a fêté ses quatre ans à l'Élysée. Exercice réussi ? Le clip de cinq minutes, diffusé sur Twitter, est en tout cas furieusement optimiste.

On y voit un président de la République sur tous les fronts, notamment à l'international. De la guerre au Mali à l'Irak en passant par la Centrafrique, c'est d'abord le chef de guerre qui est présenté. Il y a ensuite l'ami de la Terre, avec la COP21, le déplacement en Islande avec Nicolas Hulot.

Puis vient Hollande l'Européen, avec la crise grecque et les rencontres avec Angela Merkel. En 2012, le candidat Hollande jurait que l'on renégocierait le traité budgétaire européen pour « le réorienter vers la croissance et l'emploi ». Une promesse dont le clip ne dit mot. Critiqué dans son camp sur sa ligne politique ? jugée pas assez socialiste ?, François Hollande est présenté comme un réformiste de gauche (mariage pour tous, emplois d'avenir, service civique) avec un grand renfort de figures historiques (Jaurès, Mandela, Blum). L'Élysée s'attache enfin à présenter le chef...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M8252219 il y a 7 mois

    Le bilan : 650 000 chômeurs de plus: le déficit de la France à 100% du produit intérieur brut , les inégalités entre les salariés du privé et les fonctionnaires et statuts spéciaux toujours plus importantes .Toujours autant de députés. toujours autant de fonctionnaires administratifs. Le control de la redistribution sociale inexistant.