Le climat se dégrade entre Aubry et Hollande

le
0
La maire de Lille a lancé l'offensive de sa campagne vendredi lors de la première journée de l'université d'été du PS à La Rochelle.

De notre envoyé spécial à La Rochelle

C'était le jour de Martine Aubry. Candidate aux primaires depuis le 28 juin, la maire de Lille s'est décidée à passer en mode offensif. C'est elle qui a donné le tempo de la première journée de l'université d'été, qui s'est ouverte vendredi à La Rochelle. Ses partisans sont rassurés: elle montre sa détermination. Certains de ses adversaires, eux, pensent qu'il est trop tard. «Vous connaissez le mot de passe pour la réunion de Martine Aubry? Les carottes sont cuites», rigole un partisan de François Hollande sur le port.

Favori de la course, François Hollande est plus prudent. Il ne veut pas abîmer son capital dans un affrontement. Alors, vendredi, il a évité le champ de bataille. Le député de Corrèze n'a pas assisté à la séance d'ouverture de l'université à côté de Martine Aubry, Ségolène Royal, Manuel Valls, Arnaud Montebourg et des autres responsables du PS. L'ancien premier secrétaire se trouvait «ave

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant