Le climat mondial en discussion à Doha

le
0
L'espoir de relancer la dynamique des négociations sur le changement climatique est limité.

La 18e conférence de l'ONU sur le changement climatique s'est ouverte lundi à Doha, au Qatar, en présence de représentants de plus de 190 pays. Les participants vont tenter de remettre sur les rails la difficile négociation sur la limitation des émissions de gaz à effet de serre (GES).

Delphine Batho, la ministre de l'Écologie, se rendra sur place ainsi que Laurent Fabius et Pascal Canfin, respectivement ministre des Affaires étrangères et ministre délégué au Développement, pour le segment ministériel qui a lieu à la fin de la semaine prochaine. L'optimisme est modéré. «Nous savons que c'est une conférence de transition», explique la ministre, et les échanges qui ont eu lieu tout au long de l'année ne laissent pas augurer, pour le moment, de grandes avancées.

Ce nouveau rendez-vous sur le climat intervient pourtant à l'heure où les signes du réchauffement c...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant